Litteratura.com
Recherche    
Charles Baudelaire
Sa vieCorrespondanceBiographiePersonnages
Son œuvre Critiques Essai Journal Nouvelles Prose Vers
RegardsArticlesAxes d'étudesContemporains
accueil

Charles Baudelaire 1821-1867
    Charles Baudelaire (1821-1867)



Février 2005 éditorial   
« L'Art est long et le temps est court »… Ainsi, nous vous proposons – enfin ! – une mise à jour du site. C’est surtout la rubrique Articles qui s’enrichit de trois nouvelles contributions.
Soumaya Chaâbane s’interroge sur la poéticité des Petits poèmes en prose, dévoilant le paradoxe de l’œuvre : « c’est en se dénuant de la poésie que le recueil devient poétique ». Dans ce recueil, Baudelaire contredit la magie de ses premiers vers, qui nous avait tellement enchantés dans Les Fleurs du Mal. Mais ce nouveau langage, non sublime mais pourtant si suggestif, s’accorde davantage avec les états d’âme du poète, pessimiste et désavoué.
Peut-être était-ce aussi pour se convaincre de ne plus rêver. Baudelaire : le lointain tout près d’ici, un article écrit par François Leturcq, nous rappelle que le poète a cependant su garder une bribe d’espoir, puisque lors de son voyage de jeunesse il a pu toucher du doigt la promesse d’un lointain : « cette sorte de mirage, cette voix inexistante de sirène et pourtant si tenace, si irrésistible ».
La prose continuera néanmoins de nous enchanter, grâce au récit audacieux d’un jeune auteur de 16 ans, Alexandre de Selys. Ma métamorphose est une fiction détournant l’œuvre de Kafka. Se réveiller un matin dans le corps de Charles Baudelaire…
Preuve est faite par la diversité des textes publiés ce mois-ci, le site reste ouvert aux contributions de ses visiteurs, et ne saurait vivre sans elles !
Sur le site
Retrouvez l'oeuvre de Charles Baudelaire, accessible en ligne ou téléchargeable au format PDF : poésie, en prose, en vers, critiques d'art, critiques littéraires...
Chroniques
La rubrique Chroniques vous informe des nouveautés du site, sur l'actualité littéraire (événements, expositions).
Outil utile
FusionPDF - Ordonner, fusionner, assembler et coller des fichiers PDF en ligne
Participez aux prochains articles!
Vous avez écrit un article en rapport avec la vie, l'oeuvre du poète maudit, que vous aimeriez voir publié ? Ou vous avez tout simplement l'idée d'un article et une envie irrépressible d'écrire ? La vie du site dépend des contributions extérieures, que nous espérons nombreuses et variées.
Consultez la notice dédiée aux auteurs pour en savoir plus sur la publication des articles.
Ta tête, ton gest, ton air Sont beaux comme un beau paysage ; Le rire joue en ton visage Comme un vent frais dans un ciel clair. -- De ce ciel bizarre et livide, Tourmenté comme ton destin, Quels pensers dans ton âme vide Descendent ? Réponds, libertin. -- Insouciants et taciturnes, Des Ganges, dans le firmament, Versaient le trésor de leurs urnes Dans des gouffres de diamant. -- On ne doit jamais juger les gens d'après leur fréquentation, Judas, par exemple, avait des amis irréprochables. -- Ah! que le monde est grand à la clarté des lampes! Aux yeux du souvenir que le monde est petit! -- La volupté unique et suprême de l'amour gît dans la certitude de faire le mal. Et l'homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté. -- J'aime passionnément le mystère, parce que j'ai toujours l'espoir de le débrouiller. -- Ne pouvant pas supprimer l'amour, l'Eglise a voulu au moins le désinfecter, et elle a fait le mariage. -- La volupté unique et suprême de l'amour gît dans la certitude de faire le mal. Et l'homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve toute volupté. -- - toute femme étant un morceau de la femme essentielle -- L'orgie n'est plus la soeur de l'inspiration : nous avons cassé cette parenté adultère.Le Salon de 1845
Le Salon de 1846
Le Salon de 1859
La Fanfarlo
Les Fleurs du mal, premi?re ?dition (1857)
Les Fleurs du mal, seconde ?dition (1861)
Le Spleen de Paris
Mon coeur mis ? nu
Les Paradis artificiels
Comment on paie ses dettes quand on a du g?nie
Conseils aux jeunes litt?rateurs
Les Drames et les romans honn?tes
Peintres et aquafortistes
Morale du joujou
Madame Bovary par Gustave Flaubert
Du Vin et du Haschisch
Fus?es
Le mus?e classique du bazar Bonne-Nouvelle
Exposition universelle
Les Mis?rables par Victor Hugo
Richard Wagner et Tannh?user ? Paris
Le peintre de la vie moderne
Choix de maximes consolantes sur l'amour
L'?cole pa?enne
Les fleurs du mal, fleurs maladives, la fleur du mal, fleurs du mal de Charles Baudelaire. Les Fleurs du mal Le Spleen de Paris, Les Petits po?mes en prose,po?sie en prose, recueil majeur. Le Spleen de Paris