Litteratura.com
Recherche    
Charles Baudelaire
Sa vieCorrespondanceBiographiePersonnages
Son œuvre Critiques Essai Journal Nouvelles Prose Vers
RegardsArticlesAxes d'étudesContemporains
oeuvre

Baudelaire n'a pas écrit que Les Fleurs du mal. S'en contenter reviendrait à passer à côté d'une colossale œuvre critique. Œuvre critique qui nous permet de découvrir les mœurs musicales, picturales et littéraires de toute une époque. La seule considération de son œuvre poétique, néanmoins suffisante à démontrer un génie incontestable, vous priverait de l'un des points de vue les plus pertinents de son époque.

 
Les rubriques
Oeuvre critique.
Les essais de Baudelaire.
Journal intime.
Baudelaire a aussi usé de ce style.
Oeuvre poétique en prose.
Oeuvre poétique en vers.
Qu'est-ce que l'amour ? Adorer, c'est se sacrifier et se prostituer. -- On ne peut oublier le temps qu'en s'en servant. -- J'ai toujours été étonné qu'on laissât les femmes entrer dans les églises. -- Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art. -- C'est le diable qui tient les fils qui nous remuent ! Aux objets répugnants nous trouvons des appas ; -- Mais qu'importe l'éternité de la damnation à qui a trouvé dans une seconde l'infini de la jouissance ! -- Le cri du sentiment est toujours absurde ; mais il est sublime, parce qu'il est absurde. -- L’imagination universelle renferme l’intelligence de tous les moyens et le désir de les acquérir. -- Je suis la plaie et le couteau ! Je suis le soufflet et la joue ! Je suis les membres et la roue, Et la victime et le bourreau ! -- Par l'âpreté, la finesse et la certitude de son dessin, M. Méryon rappelle ce qu'il y a de meilleur dans les anciens aquafortistes. -- Qu'est-ce que l'amour ? Adorer, c'est se sacrifier et se prostituer.Le Salon de 1845
Le Salon de 1846
Le Salon de 1859
La Fanfarlo
Les Fleurs du mal, premi?re ?dition (1857)
Les Fleurs du mal, seconde ?dition (1861)
Le Spleen de Paris
Mon coeur mis ? nu
Les Paradis artificiels
Comment on paie ses dettes quand on a du g?nie
Conseils aux jeunes litt?rateurs
Les Drames et les romans honn?tes
Peintres et aquafortistes
Morale du joujou
Madame Bovary par Gustave Flaubert
Du Vin et du Haschisch
Fus?es
Le mus?e classique du bazar Bonne-Nouvelle
Exposition universelle
Les Mis?rables par Victor Hugo
Richard Wagner et Tannh?user ? Paris
Le peintre de la vie moderne
Choix de maximes consolantes sur l'amour
L'?cole pa?enne
Les fleurs du mal, fleurs maladives, la fleur du mal, fleurs du mal de Charles Baudelaire. Les Fleurs du mal Le Spleen de Paris, Les Petits po?mes en prose,po?sie en prose, recueil majeur. Le Spleen de Paris
 
 
"Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art."